Le manque de coopération dans l’Architecture d’Entreprise

La majeure partie du développement d’une Architecture d’Entreprise concerne la communication et la collaboration entre les différentes parties prenantes. L’architecte joue un rôle clé dans la facilitation de la communication et la collaboration .

Cependant une défaillance de communication et de collaboration peut avoir des impacts critiques car le manque de communication et de collaboration est l’obstacle principal qui peut expliquer d’autres obstacles.

4 recommandations (1) ont été formulées pour faciliter la communication et la collaboration dans le cadre de l’élaboration d’une Architecture d’Entreprise.

Le manque de communication et de collaboration dans l’AE

1 – Clarifier le processus de développement de l’AE

  • Soyez clair sur le processus de développement de l’AE afin d‘accroître la confiance des équipes. Les collaborateurs sont enclins à résister s’ils se sentent menacés et que les assurances données par les dirigeants ne sont pas suffisantes.
  • Le manque de connaissances sur l’AE est également une raison majeure de cette résistance à collaborer. On à beau dire aux collaborateurs que l’AE améliorera leur travail et qu’ils doivent collaborer avec l’équipe de l’AE.
  • L’amélioration des connaissances du personnel dans les séminaires et les formations est de nature à renforcer la confiance et réduire la résistance.
  • Chaque collaborateur doit comprendre les avantages qu’il tirera du développement de l’AE et les défis que représente le fait de ne pas adopter cette démarche.
  • La clarté et la précision du processus de développement augmentera la confiance et la satisfaction du personnel.

2 – Encourager les collaborateurs à communiquer

  • Encourager les collaborateurs à communiquer et à collaborer afin d’apporter des innovations au développement de l’Architecture.
  • Les organisations doivent encourager leurs équipes à devenir plus coopératives avec le projet et les architectes.
    La motivation est une partie importante de l’effort de l’Architecture d’Entreprise. Les individus et les organisations n’adopteront pas de changements s’ils ne sont pas encouragés et ils seront motivés s’ils constatent que leur responsable les soutient et y participe.

3 – Rattacher l’Architecture à la Direction

  • Pour réussir son développement, l’EA doit être placée au plus haut niveau de l’organisation. Les décisions relatives à l’AE doivent être prises directement par la direction de l’organisation, avec le soutien total de la direction.
  • L’AE ne doit pas être définie comme une partie des services de la DSI.
  • Les questions liées à l’élaboration de l’Architecture d’Entreprise doivent être discutées directement avec la direction de haut niveau, sans aucun intermédiaire.

4 – Diversifier les équipes de l’AE

  • L’équipe d’AE doit être composée non seulement d’experts mais aussi de personnes non spécialisées dans ce domaine et provenant d’autres départements.
  • Si l’AE n’est élaborée que par des experts, elle peut être difficile à comprendre par les autres personnes de l’organisation, non experts des modèles et des livrables produits. Il est important d’utiliser des descriptions qui soient compréhensibles par la majorité de l’organisation. Il pourrait être pertinent d’avoir au moins une personne de chaque département de l’organisation dans l’équipe d’AE.
(1) source :
Lack of Communication and Collaboration in Enterprise Architecture Development (Negin Banaeianjahromi –
School of Business and Management, Lappeenranta University of Technology, Lappeenranta, Finland & Kari Smolander (Department of Computer Science, Aalto University, Espoo, Finland)
https://www.researchgate.net/publication/319134085

Share

Add Your Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.